Un trait qui raye le ciel

Un trazo rápido que raya el firmamento

el pájaro se catapulta hasta los confines del cielo.
Creo que tu presencia es la brisa torrentosa
que lo arrastra a esas alturas.
Conozco que estás cerca
y mi corazón emplumado
bate sus alas
alocadamente.

Un trait rapide qui raye le firmament

L’oiseau se catapulte jusqu’aux confins du ciel
Je crois que ta présence est la brise torentielle
qui l’entraîne à ces hauteurs
Je sais que tu es proche
et mon cœur emplumé
bat ses ailes
follement.

Samuel Jaramillo (Colombie)

Une réflexion sur « Un trait qui raye le ciel »

  1. Il fallait revenir
    Revenir de là-haut .
    La brume se levait
    Ou la ouate de nuages
    Accrochée aux montagnes basques.
    À Baztan seuls les troupeaux
    Paisibles et immuables de pottoks
    Et de brebis ouvrent la voie .
    Même au milieu des collines de chardons mauves,
    Rien ne semble les arrêter.

    À Artzamendi les vautours fauves Dansent & planent .
    Guetteurs des grands espaces
    Fossoyeurs des égarés en route ou chemins d’infortune .
    Veilleurs d’un ciel sans fin,
    Ils planaient au-dessus
    De mon corps allongé au bord de leurs falaises troglodytes : l’appel du vide était vaincu.
    Plus bas, à Burkaitz , il y avait des gens fiers et généreux
    Tout à leur travail .
    Ils ne savaient pas ,
    Ils n’avaient pas idée
    De leur importance :
    Ils me restauraient
    Corps & âme .

    Il est des lieux qui vous aimantent.

    Vous y veniez jeune, vous n’y veniez plus , mais y pensiez souvent .
    Et puis vous y revenez un jour .
    Vous montez là-haut
    Vous découvrez l’ampleur du chemin parcouru , et celui à suivre.
    Vous marchez. Marchez. Marchez.
    Vous respirez tout ce paysage là.
    Vous lui appartenez maintenant .
    Vous comprenez qu’il vous faudra revenir souvent à Burkaitz .
    Il vous reste tant à donner et
    Tant à apprendre d’eux,
    Les généreux .
    Plumes et Feux de septembre
    Bientôt .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.