L’heure exquise


Musique : Reynaldo Hahn (1874-1947) – « L’heure exquise » sur des vers de Verlaine – Marie-Nicole Lemieux, contralto.

L’heure exquise

La lune blanche
Luit dans les bois ;
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée …

Ô bien-aimée.

L’étang reflète,
Profond miroir,
La silhouette
Du saule noir
Où le vent pleure …

Rêvons, c’est l’heure.

Un vaste et tendre
Apaisement
Semble descendre
Du firmament
Que l’astre irise …

C’est l’heure exquise.

Paul Verlaine

Une réflexion au sujet de « L’heure exquise »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *