Hiver

Invierno

La nieve cruje como pan caliente
y la luz es limpia como la mirada de algunos seres humanos,
y yo pienso en el pan y en las miradas
mientras camino sobre la nieve.

Hoy es domingo y me parece
que la mañana no está únicamente sobre la tierra
sino que ha entrado suavemente en mi vida.

Yo veo el río como acero oscuro
bajar entre la nieve.
Veo el espino: llamear el rojo,
agrio fruto de enero.
Y el robledal, sobre tierra quemada,
resistir en silencio.

Hoy, domingo, la tierra es semejante
a la belleza y la necesidad
de lo que yo más amo.

Hiver

La neige craque comme du pain chaud
et la lumière est pure comme le regard de certains êtres humains
et je pense au pain et aux regards
tandis que je marche sur la neige.

Aujourd’hui c’est dimanche et il me semble
que le matin n’existe pas uniquement sur la terre
mais qu’il est entré doucement dans ma vie.

Je vois la rivière comme un acier obscur
descendre parmi la neige.
Je vois l’aubépine : flamber le rouge,
l’aigre fruit de janvier.
Et les chênes, sur la terre brûlée,
résister en silence.

Aujourd’hui, dimanche, la terre est semblable
à la beauté, à la nécessité
de ce que j’aime le plus.

Antonio Gamoneda

(Oviedo, Espagne, 1931) – Blues castellano (Bartleby, 2007) – Blues castillan (José Corti, 2004) – Traduit de l’espagnol par Jacques Ancet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.