Valérie Rouzeau

VRouzeau2Valérie Rouzeau est un poète français née à Cosene-sur-Loire le 22 août 1967. Tout en écrivant, elle exerce des petits boulots avant de reprendre des études de littérature anglaise. Elle est titulaire d’une maîtrise de traduction littéraire.

C’est son recueil Pas revoir édité en 1999 par Louis Dubost (Le Dé Bleu) qui l’a fait vraiment connaître.

Elle a été rédactrice en chef de la revue Dans la lune, éditée de 2004 à 2011 avec Michel Fréard, directeur du Centre de créations pour l’enfance et Maison de la poésie de Tinqueux (51). Elle a étalement écrit des paroles pour le groupe Indochine (Comateen 2, Ladyboy et Talulla).

En 2012, elle a reçoit le Prix Apollinaire de poésie pour son recueil Vrouz.

 

Bonne qu’à ça ou rien
Je ne sais pas nager pas danser pas conduire
De voiture même petite
Pas coudre pas compter pas me battre pas baiser
Je ne sais pas non plus manger ni cuisiner
(Vais me faire cuire un œuf)
Quant à boire c’est déboires
Mourir impossible présentement
Incapable de jouer ni flûte ni violon dingue
De me coiffer pétard de revendre la mèche
De converser longtemps
De poireauter beaucoup d’attendre un seul enfant
Pas fichue d’interrompre la rumeur qui se prend
Dans mes feuilles de saison.

(in Vrouz, La Table ronde, 2012)

Une réflexion au sujet de « Valérie Rouzeau »

  1. Britannique, je lis avidement la poésie en langue anglaise depuis près de 60 ans et habite en France depuis 40 ans – mais je ne connaissais pas la poésie de Valérie Rouzot. Cette erreur d’omission est désormais corrigée (3 de ses collections sur ma table de chevet). Je hâte de la rencontrer à la Aldeburgh Festival en novembre ! (Je suis membre bienfaiteur du Poetry Trust). Pour moi l’aventure de la poèsie française moderne vient de commencer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lectures de poésies et rencontres de poètes à Bordeaux