Parité

Mon esprit s’insurge
Devant tous ces êtres qui me jugent.
On parle beaucoup de moi,
Bien plus que quelque fois.
Aux informations partout à la télé
Je suis centre de débats enflammés:
Tu crois que je suis brimée si je porte le voile,
Mais tu penses pouvoir m’insulter quand je me dévoile.
Tu penses que lorsque je me plains de tes avances
Ou bien que je feins l’ignorance,
Je fais la difficile.
Mais lorsque je te cède je suis une fille facile.
Tu penses que mon consentement n’est qu’une option ?
Alors qu’il est la base de toutes relations.
Et tu penses que si je porte un string,
Tu peux te cacher derrière tes pulsions qui dominent.
Tu penses que je suis talentueuse
Si je suis une bonne suceuse ?
Car après tout, il faut passer sous le bureau
Pour montrer ce qu’on vaut.
Tu penses que lorsque j’ai une carrière,
Je suis égoïste de ne pas vouloir être mère :
Mais lorsque je le suis on m’enterre.
Tu penses que je veux dominer,
Alors que je ne cherche que la parité.
Ce qui ne remet pas en cause, ta masculinité, ta virilité.
Je m’adresse aujourd’hui à toi homme irrespectueux
Toi qui fais que certaines mettent dans le même panier tous les œufs.
Toi qui m’a imposé durant tant de temps
La norme du bon comportement.
Je te dis que cela maintenant suffit !
Que si tu as un peu d’empathie,
Tu arrêteras de te conduire comme un porc
Pour éviter que l’on accable tous tes consorts.
Que d’amalgames ne soient pas fait
Entre un bouffon et un prince né

Juliette Bret

2 réflexions sur « Parité »

  1. Bravo Juliette, je suis très impressionnée d’une part par ton talent de poétesse, et d’autre part par la puissance de ton engagement. Ta maturité est bien supérieure aux chiffres inscrits sur ton état civil. Je ne te connais pas, mais j’ai hâte de te lire encore.
    Je te salue. Arièle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.