La fenêtre ouverte…

Remo Fasani

 

La fenêtre ouverte…

La fenêtre ouverte,
je sentis le vent. Il souffle presque toujours
dans ce haut village,
dont il est l’âme et le message.
Mais tôt le matin
il est calme encore et seulement peu à peu
il se lève durant le jour,
puis il baisse et se pose vers le soir,
donne lieu au mythe de la nuit.
Aujourd’hui pourtant il est déjà fort
au point du jour :
je vois comme il plie les arbres
et introduit dans les sommets son onde,
son mouvement océanique.
Car le vent aussi, dans cette vallée ouverte,
est ouvert à l’infini :
il souffle entre ciel et terre
et il vient de loin et va loin.
Et aujourd’hui avec sa secrète
animation il parle d’une chose
qui arrive qui sait où
dans le vaste monde : une révolution,
un grand réveil, un événement mystérieux.

Traduit de l’italien par Francis Catalano et Antonella D’Agostino

Aperta la finestra…

Aperta la finestra,
sentii il vento. Soffia quasi sempre
in quest’alto paese,
di cui è l’anima e il messaggio.
Ma la mattina presto
è ancora calmo e solo a poco a poco
si leva lungo la giornata,
poi decresce e si posa verso sera,
dà luogo al mito della notte.
Oggi invece è già forte
al nascere del giorno:
lo vedo come curva gli alberi
e immette nelle cime la sua onda,
il suo moto oceanico.
Ché anche il vento, in questa valle aperta,
è aperto senza fine:
spira tra cielo e terra
e viene da lontano e va lontano.
E oggi con la sua segreta
animazione parla di una cosa
che chi sa dove accade
nel vasto mondo: una rivoluzione,
un gran risveglio, un misterioso evento.

© Remo Fasani
Extrait de: II vento del Maloggia
Bellizona: Casagrande, 1997

Remo Fasani

Italien
Production audio: H.Strunk / M.Mechner, literaturWERKstatt berlin, 2003
Source : Lyrikline

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.