Si cet automne est le dernier…

Si cet automne est le dernier…

Si cet automne est le dernier,
demandons pardon
pour le sac et le ressac de la mer,
pour les souvenirs…
pour ce que nous avons fait
de nos frères avant l’âge du bronze.
Nous avons blessé tant de créatures
avec des armes faites des os de nos frères ,
pour devenir leurs descendants près des sources.
Demandons pardon
à la harde de la gazelle
pour ce que nous lui avons
fait subir près des sources,
quant un filet pourpre serpenta sur l’eau.
Nous ne savions pas que c’était notre sang
qui consignait notre histoire
dans les coquelicots de ce bel endroit.

Mahmoud Darwich

Nous choisirons Sophocle et autres poèmes,
Traduit de l’arabe Palestine par Elias SanbarActes Sud

Une réflexion sur « Si cet automne est le dernier… »

  1. C’était un extrait de ce texte , pas la totalité bien sûr , car il se pourrait peut être que vous fassiez ce choix de découvrir bientôt sa totalité et les autres aussi de Darwich lui le non dupe le non lunaire ébahi , lui qui lisait Bernard Manciet aussi lequel aimait beaucoup Darwich ; avec respect mutuel ces deux là disaient toute l’absurdité des pouvoirs et autres combats vengeurs.
    Tous deux voulaient vivre r’ Paix et harmonie sur leur terre ancestrale renfermant les poussières de leurs ancêtres .
    ne plus rester les yeux fermés alors qu’ils demeurent ouverts et tétanisés, sidérés par ainsi va le monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.