Poème du chalet

Cabin poem
I’ve decided to make up my mind
about nothing, to assume the water mask,
to finish my life disguised as a creek,
an eddy, joining at night the full,
sweet flow, to absorb the sky,
to swallow the heat and cold, the moon
and the stars, to swallow myself
in ceaseless flow.
Poème du chalet
J’ai décidé de ne plus fixer mon esprit
sur rien, d’assumer le masque d’eau
de finir ma vie déguisée en ruisseau,
en remous, rejoignant à la nuit l’ample,
le doux flot, d’absorber le ciel,
d’avaler le chaud et le froid, la lune
et les étoiles, de m’avaler moi-même
en un flot incessant.
Jim Harrison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *