Jour transparent

Jour transparent

La voile c’est le ciel plus bas
L’oiseau qui s’étale
Une voix qui passe
Des marches
La chasse
Tout ce qui s’en va
Immense
Intermittent
L’air bat et se rappelle
L’aile qui va tomber
Les cris qui s’amoncellent
Et le bruit sourd des pas courants sur le pavé
Plus haute que l’arbre
Que la croix dépasse
L’ombre écervelée
Et sur le chemin le jour qui casse
N’est pas achevé.

Pierre Reverdy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *