À l’aube d’un jour de coup de dés

À l’aube d’un jour de coup de dés

À l’aube d’un jour de coup de dés
il s’arrête au bord des fontaines de sa vie
il y cherche un mirage à lui promis
baigne son front désaltère sa bouche
Et prononce ce mot : chérie
qui retentit à travers les rêves de la ville endormie
va la bercer dans sa couche.

Il n’y aura pas un jour de moins
dans son amour et dans le tien.
Et il s’endort aux échos multipliés
de ce seul mot : chérie.

Robert Desnos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *