Serein

SERENO

Dopo tanta
nebbia
a una
a una
si svelano
le stelle

Respiro
il fresco
che mi lascia
il colore del cielo

Mi riconosco
immagine
passeggera

Presa in un giro
immortale

SEREIN

Après tant de
brume
une
à une
les étoiles
se révèlent

Je respire
le frais
que me laisse
la couleur du ciel

Je me reconnais
image
passagère

Prise dans un cours
immortel
Giuseppe Ungaretti (Italie)
Bois de Courton juillet 1918
Extrait de L’allegria (1914-1919) – Vita d’un uomo. Tutte le poesie, a cura di Leone Piccioni, Mondadori, Milan, 1069. Traduction d’Olivier Favier.

Scroll Up