Rentrer

 

Idea Vilariño


Rentrer

J’aimerais être chez moi
parmi mes livres
mon air mes murs mes fenêtres
mes tapis râpés
mes rideaux usés
manger à la petite table de bronze
écouter ma radio
dormir entre mes draps.
J’aimerais être endormie au cœur de la terre
pas endormie
être morte et sans mots
ne pas être morte
ne pas être
c’est ce que j’aimerais
plus qu’arriver chez moi
Plus qu’arriver chez moi
et voir mon lustre
et mon lit et ma chaise et mon armoire
avec l’odeur de mes habits
et dormir sous le poids familier
de mes vieilles couvertures.
Plus qu’arriver chez moi un de ces soirs
et dormir dans mon lit.



Volver

Quisiera estar en casa
entre mis libros
mi aire mis paredes mis ventanas
mis alfombras raídas
mis cortinas caducas
comer en la mesita de bronce
oír mi radio
dormir entre mis sábanas.
Quisiera estar dormida entre la tierra
no dormida
estar muerta y sin palabras
no estar muerta
no estar
eso quisiera
más que llegar a casa.
Más que llegar a casa
y ver mi lámpara
y mi cama y mi silla y mi ropero
con olor a mi ropa
y dormir bajo el peso conocido
de mis viejas frazadas.
Más que llegar a casa un día de éstos
y dormir en mi cama.


Idea Vilariño (Uruguay)

Poesía completa (Lumen, 2008) – Ultime anthologie (La Barque, 2017) – Traduit de l’espagnol (Uruguay) par Eric Sarner.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.