Puisque ce qui compte…

 

Adeline Baldacchino

Puisque ce qui compte est toujours
au-delà de ce qui est compté
par-delà de ce qui se laisse conter ce qui
se raconte a de plus belles chances
d’exister mais ce n’est rien tant que
la chose n’aura pas été vécue
l’amour en ses preuves
l’Histoire en ses livres
la chair en ses œuvres
tout ce qui s’accomplit
réduit l’écart entre ce que le cœur désire
et ce qu’il obtient.

Adeline Baldacchino

In De l’étoffe dont sont tissés les nuages, L’Ail des ours, Collection Grand ours, 2020

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.