Poésie en confinement

Quinzième jour de confinement !

Pour sa treizième lecture, Jean-Paul a choisi un texte de Nimrod Bena Djangrang, poète tchadien plus connu sous son nom de plume de Nimrod. Il lit Le suffisant, tiré de Sur les berges du Chari, Ed. Bruno Doucey.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.