Où trouverais-je un lieu assez lointain ?

 

Luís de Camões


Où trouverai-je un lieu assez lointain,
De la Fortune à ce point oublié,
Qu’il ne soit fréquenté par aucun homme,
Ni même hanté par des bêtes sauvages ?Un bois si ténébreux, effrayant,
Une forêt déserte, triste et sombre,
Sans une source claire et sans un pré tranquille,
Un lieu, enfin, conforme à mon tourment ?
Là je pourrai, cerné par les rochers,
Mort bien qu’en vie, et enterré vivant,
Me lamenter à loisir, librement ;
Et parce que ma peine est sans mesure,
Là, triste, je serai les jours de liesse
Et satisfait par les jours de tristesse.

Luis de Camões

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.