Lisbonne, Tombeau de Pessoa

Lisbonne, Tombeau de Pessoa

La ville qui monte
La ville qui descend
Et toi
Le passé qui remonte
Le présent qui redescend
Sans Tage
Sans port
A Alfama *
En suspens
Que se pose
Sur le toit de ton coeur
Peut-être une colombe
Ou la parole qui lève l’ancre
Ou se lève le vent
Sans voiles
Ni statues
Ta barque
Toujours l’océan.

Tahar Bekri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.