Les Macariennes

À la Librairie olympique

Mercredi 18 mars – 19h00 :

Les Macariennes

Poème en vers gascon
Traduction de Bernard Manciet
Texte établi et présenté par Guy Latry
Éditions de l’Entre-deux-Mers

Les Macariennes sont un long poème écrit en occitan gascon et publié en 1763, à la suite de l’expulsion des Jésuites de Saint-Macaire. Libelle d’inspiration janséniste, il donne tour à tour la parole à un homme et une femme du peuple : un matelot et une marchande de Saint-Macaire qui n’ont ni l’un ni l’autre la langue dans leur poche et qui s’opposent à propos des Jésuites, mais aussi au sujet des relations entre les sexes – ce qui donne à ce texte, comme le souligne Guy Latry dans sa préface, une saveur intemporelle.

Bernard Manciet est un poète, originaire des Landes, région qui est au cœur de son œuvre littéraire, écrite pour la plus grande part en gascon. La traduction en français, jusqu’alors inédite, qu’il fit des Macarienes, montre l’intérêt qu’il portait à la littérature gasconne dont il était un ardent défenseur.

Entrée libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.