Je suis en chair et en os

Je suis en chair et en os

Je suis en chair et en os mais en outre
je me présente dans le monde comme poète
La précieuse expression de l’homme c’est
son verbe dans sa gorge sacro-sainte

Etre poète c’est être poésie c’est être surprise
et surtout l’alcôve de la fête sans fin
où l’âme auguste s’éveille
où l’angoisse est sublimée dans la musique

Chair de sensation émotion et beauté
secrets du sang et de l’inconnu
souvenirs lumineux et tant de merveilles
parfums de couleurs reflets d’alicante

De carne y hueso sí que soy

De carne y hueso sí que soy pero además
me presento en el mundo como poeta
La preciosa expresión del hombre es
su verbo en su garganta sacrosanta

Y ser poeta es ser poesía es ser sorpresa
y sobre todo el lecho de la fiesta infinita
en donde el alma se despierta augusta
y la angustia se sublima en música

Carne de sensación emoción y belleza
secretos de la sangre y lo deconocido
recuerdos luminosos y tantas maravillas
aromas de colores reflejos de alicanto

Carlos Edmundo de Ory (Espagne)

Miserable ternura Poésie espagnole (1945-1990). Anthologie (Points Poésie, 2007) – Traduit de l’espagnol par Claude de Frayssinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.