J’aime les arbres bleux

J’aime les arbres bleus
j’aime les âmes blanches
les têtes qui se penchent
noyées dans les cheveux

Un et un qui font deux
les matins des dimanches
les demoiselles blanches
avec des rubans bleus

La morsure du feu
à l’écorce des branches
le ciel de nos nuits blanches
et la mort peu à peu

J’aime le vert brumeux de ses yeux à piment
Louis Calaferte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.