De quoi parlent-ils…

De quoi parlent-ils à présent dans le silence,
les arbres, au-dessus des grillages,
dans les allées où nous ne marchons plus main dans la main,
ma mère ? Où brille encore
dans des étés de tendre espoir le silence des fruits,
obstinément dans ce jardin que j’ai quitté
et qui m’obsède, encore vierge de désir et de souffrance ?
Qui vient le soir
pencher sur l’eau éteinte son visage
à l’heure où le sommeil s’étend sur l’herbe
dans la confidence des morts ?

Jean-Yves Masson

Onzains de la nuit et du désir (Cheyne, 1995)

Une réflexion sur « De quoi parlent-ils… »

  1. Découvrant & dévoilant le programme 2019 tout en promesses de Beauté, j’oserai , en un décembre bringuebalant, et ce jusqu’au 1er Jour 2019 , ces quelques poèmes qui entrent en résonances avec vos derniers proposés .
    Ils annoncent comme un prologue abyssal le Printemps futur , ou les équinoxes d’ été tant espérés .
    Ce sera un mois de Mars tout en fleurs d’amandiers et fleurs de flamboyants.

    Et d’abord ces deux en échos
    et feuillages…

    Véronique Cotet Chastelier

    1/ Honneur à Charles Baudelaire,
    À la beauté vénéneuse

    « …Et des esclaves nus tout imprégnés d’odeurs
    Qui me rafraîchissaient le front avec des palmes
    Et dont l’unique soin était d’approfondir
    Le secret douloureux qui me faisait languir. »
    Les Fleurs du Mal

    2/ Extrait « Souvenances » , de Julienne Salvat

    Roulée dans les bras multiples de la nuit
    je peine à remembrer mes bois d’eben
    Si je descendais assez profond le filon de gemme
    des senteurs bondiraient à la face diurne
    de ma lucidité
    mon bien
    mon régal inespéré qui fait soif aux fleurs
    Antan d’enfance où j’ai couru sur les
    racines gisements de serpents noués !
    La Levée étirait son armée de
    flamboyants sanguinolents […]

    Editions L’Harmattan 2017
    in Odeurs Cafrines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.