Austère et maigre lumière du Nord

 

Doris Kareva

 

Austère et maigre lumière du Nord

Austère et maigre est la lumière du Nord.
Un traîneau, de lourdes ombres ici le tirent,
hiboux et loups sont aux aguets.
Sous la dent la parole crisse.

Comment être ici, je l’ignore,
je gèle, captive de l’histoire.
Toute frontière est cage,
tout récit verrouillé.

Ce dont je parle est danse
d’un grain de poussière
dans un insondable soleil.
Traduit de l’estonien par Jean-Luc Moreau

Karm, napp on põhjamaa valgus

Karm, napp on põhjamaa valgus.
Rege veavad siin rasked varjud,
valvavad öökullid, hundid.
Sõna krigiseb hammaste all.

Ma ei tea, ma ei oska siin olla,
ma külmetan ajaloo käes.
Kõik piirid on puurid,
iga lugu on lukus.

Millest mina räägin, on
tolmukübeme tants
põhjatus päikeses.

Doris Kareva

Extrait de: Aja kuju
Verb, 2005
Production audio: Eesti Kirjanduse Teabekeskus 2014

Source : Lyrikline

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.