Preguntitas sobre Dios

Preguntitas sobre Dios

Un día yo pregunté:
Abuelo, dónde está Dios.
Mi abuelo se puso triste,
y nada me respondió.

Mi abuelo murió en los campos,
sin rezo ni confesión.
Y lo enterraron los indios,
flauta de caña y tambor.

Al tiempo yo pregunté:
¿Padre, qué sabes de Dios?
Mi padre se puso serio
y nada me respondió.

Mi padre murió en la mina
sin doctor ni protección.
¡Color de sangre minera
tiene el oro del patrón!

Mi hermano vive en los montes
y no conoce una flor.
Sudor, malaria, serpientes,
la vida del leñador.

Y que nadie le pregunte
si sabe donde está Dios.
Por su casa no ha pasado
tan importante señor.

Yo canto par los caminos,
y cuando estoy en prisión
oigo las voces del pueblo
que canto mejor que yo.

Hay un asunto en la tierra
más importante que Dios.

Y es que nadie escupa sangre
para que otro viva mejor.

¿Que Dios vela por los pobres?
Talvez sí, y talvez no.
Pero es seguro que almuerza
en la mesa del patrón.

Petites questions sur Dieu

Un jour je demandai :
Grand-père, où est Dieu.
Mon grand-père s’attrista,
et ne répondit rien.

Mon grand-père mourut dans les champs,
Sans prière ni confession.
Les indiens l’enterrèrent,
flûte de roseau et tambour.

Une autre fois je demandai :
Père, que sais-tu de Dieu ?
Mon père prit un air sérieux
et ne répondit rien.

Mon père mourut à la mine
sans docteur ni protection.
La couleur du sang des mineurs
est celle de l’or du patron !

Mon frère vit dans les bois
et ne connaît aucune fleur.
Sueur, malaria, serpents,
La vie du bûcheron.

Et que personne ne lui demande
s’il sait où est Dieu.
Par chez lui n’est jamais passé
un monsieur si important.

Moi, je chante par les chemins,
et quand je suis en prison
j’entends les voix du peuple
qui chante mieux que moi.

Il y a sur la terre une affaire
plus importante que Dieu.

C’est que personne ne crache le sang
Pour qu’un autre vive mieux.

Dieu veille-t-il sur les pauvres ?
Peut-être oui, peut-être non.
Mais il est certain qu’il déjeune
à la table du patron.

Atahualpa Yupanqui
Skin hair replacement systems

Une réflexion au sujet de « Preguntitas sobre Dios »

  1. Muchissimo gracias …
    Alors :
    Puis-je me permettre ici quelques idées de lectures en ce printemps glacial maintenant ?

    > L’argentin Atahualpa Yupanqui , toujours
    Toutes ses chansons & son roman :
    Horizons de Pierre
    Éditions Le Temps des Cerises
    [Plus que jamais grande & belle maison d’édition ( Merci Francis Combes &
    Juliette …)].

    >Jacques Roumain , le Haïtien
    Toujours
    Gouverneurs de la Rosée
    La Montagne ensorcelée

    >Nâzim Ikmet,
    C’est un dur métier que l’exil

    >Vladimir Maïakovski,
    Écoutez, si on allume les étoiles

    >Salah Al Hamdani
    Bagdad mon amour
    > Julien Delmaire
    Bogolan

    Toujours aux Éditions Le Trmps des Cerises , Col :Vivre en Poésie

    >Juan Gelman
    Chroniques de Chiapas
    Col bilingue
    Ed: L’atineur

    >José Maria Arguedas, péruvien
    Todas las Sangres
    Tous sangs mêlés
    Éditions Gallimard
    Du Monde Entier
    Et Los Rios Profundos
    Gallimard
    Col L’étrangère

    >Primo Levi , l’italien
    Si c’est un homme

    >Lydie Salvayre ,
    España y Francia
    Hymne
    Et Pas Pleurer

    >Eduardo Galeano, l’uruguayen
    Toute son œuvre

    >Miguel de Cervantes Saavedra
    Don Quichotte
    De La Mancha
    Voir le DVD de Quichotte et les invincibles Erri de Luca et Gianmaria Testa,Gabriele Mirabassi

    >Mahmoud Darwich
    Toute son œuvre et les concerts avec le Trio Joubran

    >Jack London
    Le Mexicain
    Nouvelle traduction chez Libertalia

    > Marco Polo
    Le Devisement du Monde

    > Jean-Marie Gusrave Le Clezio
    Relations du Michoacan
    Et Toute son Œuvre
    Gallimard

    > Toni Morisson
    Toute son œuvre et interview dans America n0 1

    > La Balade des Pendus
    François Villon

    > Victor Hugo
    Les Misérables

    >Émile Zola
    Germinal

    Aragon, Desnos, Char, Duras
    Etc etc…il en manque bien entendu.

    >Gabriel García Marquez
    Cent Ans de Solitude
    Dont on fête les 50 ans, ce jour au salon du livre de Bogota, Colombia

    Si le printemps demeure long & glacial écouter alors Tout Hesperion XX et Hesperion XXI Jordi Savall chez Alia Vox

    Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *