Tu entends soudain la pulsation du monde

Hélène Dorion

Tu entends soudain la pulsation du monde,
déjà tu touches sa beauté inattendue.
Dans ta bouche fondent les nuages,
des ans de lutte et de nuées noires
où tu cherchais le passage
vers l’autre saison,
et comme résonne étrangement l’aube,
à l’horizon, enfin résonne ta vie.

Hélène Dorion (Québec)

Comme résonne la vie,Bruno Doucey, 2018.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.