Toujours dans le poème

 

Amina Saïd

toujours dans le poème
j’entendrai le silence
avant le mot
m’abreuverai à sa bouche mêmealors naissent les choses
les mots le monde

je dis : toujours dans le poème
j’entendrai le silence avant les mots

et tu réponds : s’il existe un dieu
c’est là qu’il habite

je découvre l’exact versant
de l’ombre et de la lumière
où il finit où il commence

et le silence palpite telle la mer
en son ventre de sel
palpite comme l’aile d’un oiseau
apprivoisant lentement le ciel
comme le vent la terre la vie

et s’il existe un dieu oui
c’est là qu’il habite

Amina Saïd

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.