Symbole

Clod’Aria (Suzanne Humbert-Droz)


Je cherche un pin tordu,
Un pin qui me ressemble,
Un pin qu’auront battu
Tous les vents de Novembre,Un pin au tronc noueux,
Crevassé, biscornu,
Dont le cœur sera creux
Et le creux vermoulu,

Un pin aux branches noires
Tendues vers un ciel gris,
Vers un ciel de déboires,
Vers un ciel de mépris.



Je cherche un pin tordu,
Un pin qui me ressemble,
Un pin qu’auront mordu
Tous les froids de Décembre,Un pauvre pin cassé,
Décharné, racorni,
Par l’hiver tourmenté
Et de l’été banni.

Mais par toute la lande,
Non, je n’ai pas trouvé
D’infortune aussi grande,
De cœur aussi rongé.


Clod’aria (Suzanne Humbert-Droz)

Poèmes mélodiques, 1956
Poèmes choisis, Plein chant éditeur, 1976

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.