Prison

Prison

Où sont les autres ? Ils dirent qu’ils viendraient mais personne n’apparaît. Nos yeux s’accrochent aux derniers souvenirs mais personne n’apparaît. Nous écrivîmes un nom (les parois sont grises) : ici il y eut des hommes semblables à des fauves dans la jungle, ici on aima les autres comme jamais on s’aima.

Quand les autres viendront-ils pour parler, pour regarder quelqu’un, pour sourire avec les gens ? Parfois je dis que je suis triste et je me souviens des voix dont je me souviens.

Où sont les autres ? Ils dirent qu’ils viendraient. Je sors chercher mes amis et ils me trouvent enserré par les murs.

Cárcel

¿Dónde estarán los otros? Dijeron que vendrían pero nadie aparece. Nuestros ojos amarran los últimos recuerdos pero nadie aparece. Escribimos un nombre (las paredes son grises): aquí estuvieron hombres como fieras en selva, aquí se amaron otros como nunca se amaron.

¿Cuándo vendrán los otros para hablar, para mirar a alguien, para sonreír con las personas? A veces digo que estoy triste y recuerdo las voces que recuerdo.

¿Dónde estarán los otros? Dijeron que vendrían. Salgo a buscar a mis amigos y me encuentran cercado por los muros.

Manlio Argueta (Salvador)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.