Poème

Poème

Ne regarde pas.
Le monde est près de s’effondrer.
Ne regarde pas.
Le monde est près de balancer toute sa lumière
Et nous fourrer dans l’étouffoir de ses ténèbres,
Ténèbres et graisse et lieu étranglé
Où nous allons tuer ou mourir ou danser ou pleurer
Ou hurler ou gémir ou couiner comme des souris
Pour renégocier notre code de départ.

Poem

Don’t look.
The world’s about to break.
Don’t look.
The world’s about to chuck out all its light
And stuff us in the chokepit of its dark,
That black and fat and suffocated place
Where we will kill or die or dance or weep
Or scream or whine or squeak like mice
To renegotiate our starting price.

Harold Pinter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.