Les Mots des Routes

 

Lectures par et pour des personnes réfugiées

Le Cada Grand Dax
Groupe SOS et l’association Ta Mère La Mieux ont mis en place des ateliers d’écriture auprès de nouveaux arrivants. Issus d’Amérique du Sud, d’Europe de l’Est et d’Asie méridionale, les participants se livrent à travers des poèmes collectifs d’une simplicité touchante.

Les Orchidées rouges
Comme une chose sans valeur
Des femmes à la peau cousue d’Afrique tissent une parole chorale autour de revendications politiques et de leurs mémoires intimes. Un édifice d’incompréhensions et de douleurs s’élève contre l’absence de considération du féminin.

Ethnotopies
Des maux errants
Les pas s’arrêtent, bifurquent et s’élancent. Les voix s’égarent et s’affirment. La fragile poétique de l’exil comme trajectoire identitaire se décline au fil de lectures dansées.

Impro de Marras le Slameur
Faire réfléchir avec une ligne ; embarquer pour un voyage en deux minutes ; assister à une palette d’improvisation, de rap et de poésie : Maras arrive rarement en terrain conquis, mais il change en domicile les quatre coins de la planète.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.