En grandissant, mes rêves ont changé

Vendredi 20 mars – 19h00 – Librairie olympique

En grandissant, mes rêves ont changé

Les Orchidées rouges
© Léa Tardat

Elles viennent de Guinée, du Nigeria, de Côte d’Ivoire, du Sénégal… Elles ont fui leur pays. Ensemble, elles ont participé à des ateliers d’écriture et de théâtre. Où vont nos rêves? Comment retrouver du sens dans des bifurcations imposées ? Que transmettre aux générations de femmes et d’hommes aux yeux fermés ? Au travers cette expérience artistique elles ont écrit leurs souffrances, leurs parcours de chaos, mais elles ont écrit aussi leurs rêves et leurs utopies et ce qui reste de leurs joies de femmes. A partir de leurs souvenirs, de leurs questionnements sur des pratiques ancestrales et dangereuses, les mots ont donné substance à leur envie de témoigner et de rendre visible le combat de sensibilisation qu’elles mènent au sein de l’association Girondine des Orchidées Rouges dans la lutte contre les mutilations sexuelles. L’écriture leur a permis de croiser leurs états de pensée et d’être, de confronter leurs mémoires corporelles et de tisser un maillage-courage reliant des sœurs, des mères, des filles et avant tout des femmes. Elles sont quatre à restituer ce travail en lisant à voix haute, fière et émue des fragments de leurs récits de vie dans un mouvement polyphonique alternant indignation et poésie.
Association Les Orchidées Rouges. Mise en voix: Isabelle Kanor, art-thérapeute.
Entrée libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.