IL pleut des cris

Il pleut des cris

Précise présence, la nuit te fait face.
Rageusement, tu froisses l’instant.
En haletant, ta mémoire cherche le mot oublié,
Le mot indispensable tombé dans le puits,
Puits des mots oubliés…
Un puits dont le fonds nargue,
Ne renvoie que l’écho inaudible.
Il pleut des cris.

Claire Massart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.