Donne-moi à boire

Donne-moi à boire

Donne-moi à boire
Ton matin salé…parfumé de miel et de pétales rouge vif
La lassitude tranquille de tes mains parcourant mon corps
A la recherche d’un nectar sacré, quelque part…
A mi-chemin entre tes lèvres et ma luxure

Donne-moi à boire
La douceur rose de tes baisers affamés
La flamme pécheresse qui pétille dans tes yeux
Chavirés de plaisir, quelque part…
A mi-chemin entre tes seins et mes éternels émerveillements

Donne-moi à boire
La musique des draps torturés à coup de malices
Et les mots susurrés en un souffle, volé à la fatigue
Et la tyrannique félicité…
Et tes mots affectueux, volant en une nuée de papillons parfumés
Et cette féroce extase, qui me prendrait
Corps et âme
Ce bonheur indomptable
Comme si j’écoutais un Beethoven… assis entre tes cuisses

Renaud Ayi Dossavi-Alipoeh (Togo)
Lomé, Tokoin-Hôpital, 31-12-2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *