Poésie en confinement

Neuvième lecture pour onze jours de confinement.
Jean-Paul lit un texte de Federico García Lorca, tiré de Poète à New-York (Poeta en Nueva York), recueil de poèmes paru de manière posthume en 1940.

 

2 réflexions sur « Poésie en confinement »

  1. Merci, Jean-Paul pour ces présentations, C’est une belle initiative  ! Tu portes haut le flambeau des librairies, de la poésie et de la lecture !
    Et tous ces poèmes sont plus beaux les uns que les autres, quelle profusion !
    Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.