Nous sommes des jouets

Nous sommes des jouets
dans les mains
Du Destin.
Rien que des jouets…

Et l’Univers s’amuse
à nos dépens.

Des jouets
qui voltigent
au gré de tous les vents.

Ce n’est point là une métaphore ;
je suis loin d’exagérer.
C’est la simple réalité.

Dans le passé,
nous jouions naïvement
sur les tréteaux de la vie.

Nous serons tous portés aujourd’hui,
les uns après les autres,
dans le corbillard du Néant.

Omar Khayyam, Les Roubaïates.
Traduction de Christovam de Camargo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *