Des filles il en pleut

Des filles il en pleut

Des filles, il en pleut…
Des blond’s et des bleues
Des filles, il en pleut…
M’amie
Des filles en pleurs
Et des filles fleurs
Des filles, il en pleut…
M’amie
Mais nulle n’aura
Ton rire et tes bras
Mais nulle n’aura tes lèvres
Mais nulle n’ira
Aussi loin que toi
Mais nulle n’aura mes rêves

Des filles, il en pleut…
Mais où sont tes yeux
Et ton corps joyeux
M’amie
Il aura tant plu
Dans mon cœur, sais-tu
Que je n’ les vois plus,
M’amie
Tu étais pour moi
Ma terre et mes bois
Mon pays, ma foi, ma vie.
Tu étais pour moi
La Reine d’un Roi
Qui perdit, pourquoi, sa vie.

Des filles, il en pleut…
Depuis ton adieu
Des filles, il en pleut…
M’amie
Oui, mais peu à peu
Je meurs à ce jeu
Sans soleil ni feu,
M’amie
Reviens, reviens-moi,
Les jours sont des mois,
Reviens, reviens-moi, m’amie
Point ne t’oubliais
Tandis qu’il pleuvait
Moi, je t’attendais, ma mie.

Pierre Seghers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *