Jean-Michel Espitallier

Né en 1957, Jean-Michel Espitallier est un poète français inclassable, atypique, tant dans son travail que son parcours. Après des études de lettres à Aix-en-provence, il travaille dans l’édition de 1985 à 2002, d’abord aux Éditions Gallimard, puis aux Éditions Tallandier. Cofondateur de la revue Java (1989-2006), il collabore également au Magazine littéraire de 1992 à 2002 où il coordonne notamment un dossier sur la Nouvelle poésie française.

Musicien, il mène parallèlement une carrière de batteur (notamment avec le groupe Prexley 2006-2010), travaille avec de nombreux artistes tels le bassiste Kasper T. Toeplitz, le guitariste Olivier Mellano ou le poète Jérôme Game. Il collabore à la création chorégraphique de “She Was Dancing” (à partir de 2016) avec la compagnie Labkine et Valeria Giuga.

Jean-Michel Espitallier est également membre du comité de rédaction de Radio (fondation Louis-Vuitton, 2015-2016) et dirige la collection “A tombeau ouvert” aux Editions Philippe Rey.

« Dans son refus obstiné de céder à l’esprit de sérieux que l’on exige des grandes personnes, Espitallier persiste à jouer avec les mots en préservant tout le sérieux que les enfants mettent dans leurs jeux. » Bertrand Leclair, Le Monde des Livres.

Pour le Marché de la Poésie de Bordeaux, Jean-Michel Espitallier déballera son coffre à jouets et nous donnera à entendre quelques textes significatifs de son univers formel et esthétique, toujours entre rire jaune et comique, absurde et mélancolie, gravité et frivolité.

Bibliographie

  • Tractatus logo mecanicus, Al Dante, 2006
  • Le Théorème d’Espitallier, Flammarion, 2003
  • Fantaisie bouchère, Derrière la salle de bain, 2001
  • Pièces détachées : une anthologie de la poésie française aujourd’hui, Pocket, 2000
  • Gasoil : prises de guerre ,Flammarion, 2000
  • Ponts de frappe, Fourbis, 1995

 

 

Défiler vers le haut