Charles Pennequin

© Julien Bonet

Né à Cambrai en 1965, Charles Pennequin vit à Lille. Ses écrits, textes et lectures s’inscrivent dans le mouvement de la “poésie sonore”. Il réalise de nombreuses lectures en France.

En novembre 2012, il est le premier récipiendaire du Prix du Zorba — qui récompense « un livre excessif, hypnotique et excitant, pareil à une nuit sans dormir » — pour son recueil Pamphlet contre la mort (P.O.L. 2012).

À la suite d’un échange épistolaire avec l’auteur de Ceux qui merdRent, Charles Pennequin rencontre Christian Prigent et les éditions Carte Blanche. C’est cette maison d’édition, dirigée par le peintre Mathias Pérez (qui s’occupe aussi de la revue Fusées), qui publie son premier livre, Le Père ce matin.
Alors qu’il fréquente les poètes Nathalie Quintane, Christophe Tarkos ou encore Vincent Tholomé (avec lesquels il publiera l’unique numéro de la revue Facial), il publie son premier texte important, Dedans, aux éditions Al Dante. D’après Xavier Person, dans le Matricule des Anges, « Livre d’introspection radicale, Dedans fait dans la langue un vertige où se perdre et se retrouver. Une profération captivante. »

À partir de 2002, Charles Pennequin publie aux éditions P.O.L.

Marqué par les performances enregistrées de Bernard Heidsieck et Christian Prigent (avec lesquels il fait ses premières lectures au Mans puis à Rennes), Charles Pennequin se lance dans la lecture publique. L’un des traits caractéristiques des ses prestations réside dans la manière de précipiter le dire. À partir de la fin des années 90, il travaille l’improvisation en réalisant des enregistrements en direct sur un dictaphone, enregistrements qu’il diffuse ensuite en public.

Son travail d’improvisation le conduit à effectuer de nombreuses lectures-performances, avec des musiciens tels Jean-François Pauvros, Thierry Aué, Thomas Charmetant. Charles Pennequin a aussi collaboré avec la compositrice allemande Annette Schlünz pour l’opéra Lichtpause, œuvre composée des textes de Charles Pennequin et Ulrike Draesner. Il a également écrit un livret pour le collectif l’Arfi de Lyon, qui a réalisé un opéra en 2019 intitulé Les Plutériens.

Il a également réalisé des performances avec les chorégraphes-danseurs Dominique Jégou et Vincent Dupont.
En 2007, Charles Pennequin a également fondé « L’Armée noire » avec ses amis Antoine Boute, Cécile Richard, Jérôme Bertin et Édith Azam. « L’Armée noire » désigne en Cambrésis un groupe de gens pas très fréquentables. Mais pour Charles Pennequin et ses amis, l’objectif de l’Armée noire est d’organiser des soirées en invitant les gens à participer et d’inventer à plusieurs (l’Armée noire, c’est aussi le public).

Bibliographie
Poésie

    • papi aime dvorak, Éditions POL, 2017.
    • Les Exozomes, Éditions POL, 2016.
    • Charles Péguy dans nos lignes, Éditions Atelier de l’agneau, 2014.
    • Pamphlet contre la mort, Éditions POL, 2012.
    • Au ras des paquerettes, Éditions Dernier Télégramme, 2012.
    • Comprendre la vie, Éditions POL, 2010.
    • Moins ça va, plus ça vient, Éditions Dernier télégramme, 2009.
    • Mon binôme, Éditions POL, 2004.
    • Pas de tombeau pour Mesrine, Éditions Al Dante, 2008.
    • Les Doigts, Éditions Ragage, 2006.
    • Entravés, Éditions L’Instant T, 2006.
    • Lambiner, Éditions Dernier Télégramme, 2006.
    • Bine, Éditions Le Corridor, 2003.
    • Bibine, Éditions de l’Attente, 2003.
    • Merci de votre visite, Éditions Mix, 2003.
    • Écrans, Éditions Voix / Richard Meïer, 2002.
    • 1 jour, livre, Éditions Derrière la Salle de Bains, 2001.
    • Lettre à J.S., Éditions Al Dante, 2001.
    • Je crache, Éditions Poésie Express, 2000.
    • Moins ça va, plus ça vient, Éditions Le Jardin Ouvrier, 1999.
    • Dedans, Éditions Al Dante, 1999.
    • Ça va chauffer, Éditions Derrière la Salle de Bains, 1998.
    • Le Père ce matin, Éditions Carte Blanche, 1997.

DVD, CD

    • Je me Jette, avec le DVD intitulé Jemejette, Éditions Al Dante, 2004.
    • Bobines, CD de poèmes, Studio Croix des Landes, 2001.
    • Patate, album avec un CD intitulé 1 jour, 2000.

Revues

      • Publication dans les revues Nioques, Jardin Ouvrier, Ouste, Java, Poézi Prolétèr, Action Poétique, RR, (h)apax, Fusées, If, Il Particolare, ffwl, Prospectus, ttc, G.P.U., Facial, éc/arts, Moue de Veau, Corridor, Doc(k)s, Ton Cul Pue, Sapriphage, Complex Tri, Patate, Talkie Walkie, Quaderno, Stalker, etc.

       

       


Défiler vers le haut